Wen Wu

L’idée d’une revue de l’Amicale qui soit tout autre qu’un bulletin de liaison était déjà en germe
dès la création de l'Amicale en décembre 1989.

Alors que le bulletin de liaison était surtout destiné à transmettre des informations
entre les associations, la revue offrait aux auteurs d’articles conséquents sur le Taiji quan
un espace d’expression ouvert à tous les pratiquants, qu’ils appartiennent ou non à l’Amicale.

Le nom WEN WU est né avec l’association de gestion de la revue en 1994
et le premier numéro sortira en septembre 1996.

L’éditorial de François Schosseler pour le premier numéro vous présente l’esprit de la revue.

WENWU n° 6 – UNE AVENTURE COLLECTIVE de DIX ANNÉES

 

          La nouvelle traduction des Classiques contenus dans le Petit Livre Rouge édité par l’Amicale en 2015 est l’œuvre d’un groupe de personnes aux compétences diversifiées et fort éloignées de la connaissance de la langue chinoise pour la plupart. C’est l’originalité de ce groupe qui a permis un résultat surprenant pour quiconque connaît un peu le chinois.

          Non contentes de cette performance, les personnes impliquées ont souhaité faire partager leurs moments de vives concertations pour exposer leurs choix de traduction ou d’interprétation. D’où ces quatre nouvelles années de travail collectif pour mettre en forme ce qui restait de longues pages de notes prises à partir de l’enregistrement des échanges oraux.

          Pour moi, ce travail titanesque est une œuvre de grande utilité pour tout pratiquant de nos disciplines internes, qu’il soit ou non connaisseur de la langue chinoise car il possèdera tous les éléments pour faire sa propre interprétation des textes en fonction de sa pratique même si cet aspect n’a pas été vraiment abordé.

          Cet ouvrage est une mine d’informations sur la langue chinoise et surtout sur la manière dont les caractères peuvent être interprétés. Il n’est pas nécessaire d’être initié pour utiliser le livre qui met à la portée de tous un trésor de connaissances qui aidera le pratiquant à réaliser la portée de sa pratique au regard des textes classiques. Une pratique sans le soutien de ses fondements se sclérose très vite.

          Après une historique sur la genèse des Classiques et la présentation du contexte du travail de traduction, on en vient à la traduction puis aux commentaires. Chaque texte classique est repris sous la forme d’un tableau à quatre colonnes côte à côte qui contiennent de gauche à droite : Précédente traduction du Petit Livre Rouge, Chinois et Pinyin qui reprend tout le texte mot à mot, Nouvelle traduction, Commentaires. En fin d’ouvrage un glossaire reprend les termes les plus importants en rapport avec la pratique du Taiji quan. 

          Cette parution écrite est accompagnée d’une version orale des textes chinois et de leur traduction française,enregistrée sur CD. Ce CD complètel’approche de ces textes, destinés, à l’origine, à être lus à haute voix ou scandés pendant la pratique.

          J’encourage vivement tous les pratiquants des arts internes de se munir de WENWU 6 pour explorer les profondeurs de leur discipline afin d’en tirer toutes les subtilités. 

          Claudy Jeanmougin
          Chérac le 1er mai 2019

Wen WU n°6

...

wen-wu6.jpg
Wen WU n°5

...

WEN-WU-N5-Sommaire.bmp
Wen WU n°4

...

WEN-WU-N4-Sommaire.bmp
Wen WU n°3

Sommaire

Editorial
François Schosseler (Strasbourg - France)............................................... 1

Zhang Sanfeng créateur du Taiji quan ...................................................... 5

About Zhang Sanfeng as founder of Taiji quan
Fabio Smolari (Bondeno - Italie) .............................................................. 27

Le contexte philosophique du Taiji quan et du Qigong............................47

Philosophical Background of Taiji and Qigong
Michael Singer (Wien - Autriche) .............................................................63

Arts internes et émotions - De l’homme ordinaire à l’homme réalisé
Christine Zanella (Alès - France)..............................................................79

Terminologie et jargon    ....................................................................... 127

Terminology and jargon
Dan Docherty (Londres - Grande-Bretagne) .........................................139

L’immortalité dans la pensée chinoise. Son influence sur le Taiji quan et le Qigong................................................................................................... 151

The Idea of Immortality in Chinese Thought and its Influence on Taiji quan and Qigong
Arieh Breslow (Efrat - Israël) ..................................................................175

Approche des principes essentiels de la pratique du Dao yin fa.
Jean-Luc Saby (Laplume - France) .......................................................199

WEN-WU-Prem-Couv-2.bmp
Wen WU n°2

Sommaire

Editorial/Français                                                              3

Editorial/English
François Schosseler (Strasbourg - France)                     6

1er Forum européen de Taiji quan et de Qigong
Monique Perron (Reims - France)                                    9

Alive and Well in Europe                                                13

Taiji quan et Qigong en Europe
Linda Chase Broda
(Manchester - United Kingdom)                                    23

About Zhang Sanfeng as founder of Taiji quan             33

WEN-WU-Prem-Couv-2.bmp
Wen WU n°1

Sommaire

Editorial
François Schosseler (Strasbourg)                                                        5

Étude comparative du mouvement PENG dans le style YANG
Serge Dreyer (Taichung - Taïwan)                                                        9

L’enfant et le mouvement
Françoise Angrand (Angers)                                                              75

Approche des principes essentiels de la pratique du Dao yin Fa
Jean-Luc Saby (Le Passage d’Agen)                                                95

Explication succincte des principes fondamentaux du Taiji quan
Luc Defago (Genève - Suisse)                                                          147

La profession d’enseignant de Taiji quan
Christine Zanella (Alès)                                                                    173

Le genou - Symbolique et mécanique
Claudy Jeanmougin (Angers)                                                           225

WEN-WU-Prem-Couv-2.bmp
Editorial du numéro 1 de Wen Wu :

« Wen Wu, La Plume et le Poing : une revue sur le Taiji Quan et les arts martiaux chinois en général ?

Vous tenez dans vos mains le résultat d'un triple pari.

Tout d'abord celui de prétendre écrire sur des pratiques corporelles si complexes que leur apprentissage et la transmission de leurs subtilités s'effectuent d'ordinaire en grande partie par l'exemple direct : l'enseignant d'arts martiaux montre, touche et rectifie bien plus qu'il ne disserte. Au-delà de la préservation de techniques considérées comme secrètes, la rareté des écrits dans ce domaine tient aussi à cette nature particulière du sujet.

De surcroît, comme l'art martial nécessite une compréhension physique, directe et sensitive, et sous-entend une potentielle mise à l'épreuve dont la sanction fut parfois définitive, son étude approfondie n'implique pas a priori de capacités discursives. On pourrait même soutenir qu'un discours sur l'art martial est vain et va à l'encontre de la vacuité d'esprit nécessaire à la spontanéité. Pourtant...

L'art martial ne devient art que s'il transcende la technique martiale, aussi raffinée et efficace soit-elle, pour mettre en jeu la globalité du pratiquant. En ce sens, le discours est un moyen parmi d'autres pour mobiliser la réflexion et éveiller toutes les résonances possibles. En d'autres termes si l'étude des Classiques du Taiji Quan n'a jamais remplacé la pratique assidue, elle peut apporter un éclairage partiel de cette pratique. En sens inverse, les effets bénéfiques de cette dernière retentissent aussi sur les processus mentaux et intellectuels.

Au-delà d'une opposition superficielle entre théorie et pratique, entre le sinologue et le pratiquant, on trouve ainsi une complémentarité. Cette relation profonde est exprimée par l'expression proverbiale Wen Wu où Wen réfère aux affaires civiles, aux arts et à l'excellence du lettré en général, tandis que Wu désigne les affaires militaires et la capacité dans ce domaine. D'où la traduction imagée de cette expression par La Plume et le Poing. Le titre de cette revue annonce ainsi son ambition : proposer une réflexion qui nourrisse la pratique pour permettre à cette dernière d'aller au-delà de la technique pure. De manière générale, la revue se propose de publier des articles, essais ou œuvres de fiction concernant le Taiji Quan mais aussi tout autre domaine qui présente un rapport implicite ou explicite avec le Taiji Quan… »

 
POUR recevoir
les actualités de l'amicale,
inscrivez-vous à la newsletter !
Vous êtes :
Pour accéder au forum,
devenez membre

© 2020 par comité web Amicale